Les moutons ne veulent plus aller à l'abattoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les moutons ne veulent plus aller à l'abattoir

Message par Archange le Mer 11 Fév - 19:54




Toutes initiatives pour dire non aux « feux de l’enfer » sont les bienvenues, voici ce que nous envoie Elisabeth du site survivre-au-chaos pour diffusion. Partagez, diffusez, ne laissons pas les psychopathes au pouvoir décider de nos vies. Ils nous avaient promis la paix, la prospérité… Ils nous offrent la misère et la guerre. Et s’ils veulent en découdre, qu’ils y aillent tout seuls……..




Messieurs les Grands,


Monsieur Poutine, Monsieur Obama, Monsieur Hollande, Mesdames et Messieurs les grands ……

Où sont les jours heureux de votre élection ? Et ceux là mêmes de vos promesses de lendemains pleins de « reprise » et autres « yes we can » …..

Aujourd’hui vous nous promettez quoi ?

Le spectacle désolé de l’Ukraine ? Celui non moins affligeant de la bande de Gaza ? Sur fond d’impôts et de charges tellement lourds que nous n’osons plus créer d’activité économique afin de ne pas perdre le peu qu’il nous reste.

Pendant que vous détruisez à petit feu le droit à la propriété, la légitimité du travail et même l’idée de la souveraineté nationale sacrifiée sur l’hôtel des profits de quelques uns qui ne disent pas leur nom.

Pendant que d’austères machines produisent ce que vous appelez pudiquement le « Quantitative Easing », la fameuse planche à billet, nous regardons jour après jour monter le prix de notre « caddie » quand nous avons la chance de pouvoir en remplir un.

Les Français, peuple bienveillant autrefois premier défenseur des libertés, deviennent racistes, grossiers, exaspérés, surtout depuis que vous leur avez affirmé que la vérité ne tolérait pas la réplique de la liberté.

Pendant que, mus par un rebond servile, les citoyens brandissent des affichettes défendant des valeurs moribondes, vous préparez le retour, sans tambour ni trompette, de ces temps désolés où les femmes troquaient leur alliance pour un rôti afin de nourrir leurs enfants. Ces temps où la réquisition mettait en danger le travail de toute une vie ou la ressource de toute une famille.

Vous avez troqué vos promesses contre la guerre, nos intérêts contre les vôtres et la souveraineté nationale contre un état mondial totalitaire.

Messieurs les grands, vous ne méritez plus notre confiance.

Voici le courriel reçu: (note: message tronqué )


Bonsoir,

Je suis « Elizabeth », la rédactrice de « Survivre au chaos » et je tenais à vous remercier d’avoir édité mon billet ce qui lui donne une plus large audience, ce qui était mon seul but, étant restée anonyme par souci de discrétion. Toute solution, même très modeste, partagée, dominuera le désastre.

Auriez vous la gentillesse de faire une petite place dans vos infos à la pièce jointe  ?

Il s’agit de « lancer » (si possible) l’idée générale clairement exprimée d’un refus de l’abattoir qu’ils sont en train de nous promettre en guise d’avenir. Voyons cela comme un « courant d’énergie » que l’on envoit en espérant qu’il nous revienne, comme un boomérang, chargé de moins de désespoir.

Bien amicalement

Elisabeth

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum