Le Conseil constitutionnel examinera la question soulevée par des parents auxerrois