Les Cathares

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Cathares

Message par Archange le Sam 24 Jan - 14:09

             



 




Les Cathares
 
 
La Religion Cathare et ses principes
Elle est connue à travers quelques textes liturgiques en latin (le Livre des deux Principes, le Rituel de Florence) et en occitan, par les compte rendus de controverse des théologiens catholiques et par les pièces judiciaires de l'Inquisition.

Le Bien et le Mal

La religion cathare est dualiste. Le Dieu suprême est unique; il est source de bien et d'amour et ne peut en aucune manière avoir créé le mal. Satan ne saurait se placer au niveau de Dieu; les deux principes "mal" et "bien" ne sont donc pas égaux. Dieu seul possède l'être. En opposition se place le "non-être", le néant. Le Mal apparaît et se développe dans le temps, se manifestant comme négation du bien et de l'éternité. Il s'enracine dans le temps mais aussi dans la matière. Le mal est seulement dégradation, instabilité, apparaissant dans le monde du mélange, avec le bien, la lumière et les ténèbres. Ainsi le royaume de Dieu n'est pas de ce monde, dont il faut se détacher. Le mal s'anéantira au seuil de l'éternité quittant le monde temporel qui dépend de Satan. Comme l'homme appartient au monde du mélange, Dieu peut le visiter, modifier son orientation et ainsi le sauver.

Corps, Ame, Esprit

L'homme est corps, âme et esprit. En se détachant de la matière, en se dé-créant, il permet à son esprit de croître et de s'unir au Dieu-Esprit, quand il s'approche de l'éternité, le mal-néant n'exerce plus son emprise. Si l'âme peut succomber, l'esprit s'échappe. C'est donc en se détachant du monde périssable et de la chair que l'homme deviendra capable d'accéder au spirituel, d'où la nécessité d'une ascèse rigoureuse du corps et de l'âme. L'esprit assure la transformation du corps, l'âme se soumet à l'esprit pour être transformée, l'esprit a besoin de l'âme pour s'élever. Le corps est une prison qui enferme l'homme dans le cycle des renaissances. Sans la purification de l'âme pendant la vie terrestre, l'esprit ne peut atteindre l'éternité.

La liturgie : Baptême et " Consolament "

L'âme, esprit tombé par mégarde dans le monde matériel et tenté par Satan, ne peut reprendre sa place auprès de Dieu que si elle atteint la vérité suprême révélée aux hommes par le Christ à travers le baptême. Ensuite, l'ascèse prépare la libération de l'âme, faute de quoi elle passera dans un autre corps (St Paul). Le baptême cathare est donc un rite de transmission de la connaissance. Il consiste en une imposition des mains : c'est le baptême du feu (en opposition au baptême par l'eau des catholiques) que les cathares appellent consolament. Le consolament est à la fois baptême et extrême-onction pour les croyants, et ordination pour les parfaits. Administré par un membre du clergé, Bonhomme ou BonneFemme (Parfait ou Parfaite pour les Inquisiteurs), le consolament consiste en une présentation du Nouveau Testament, une lecture de l'Evangile de St Jean, des récitations de prières (Bénédicité, Adoremus Pater). Il ne peut être administré qu'à des mourants conscients.

Cependant, en cas de risque de mort violente ou subite il pouvait être précédé de la convenença, le croyant manifestait ainsi sa volonté de recevoir le consolament pendant le coma. S'il guérissait il pouvait devenir Parfait, mais n'y était pas contraint. Certains se sont laissés mourir d'inanition l'endura, d'autres se contraignaient à la réclusion. Les autres redevenus simples croyants pouvaient recevoir un nouveau consolament au terme de leur vie.
Le clergé cathare: Les Parfaits

Les cathares doivent suivre à la lettre les principes évangéliques (non-violence), et refusent la justice séculière. Quand un conflit apparaît, il demandent l'arbitrage d'un Parfait. La lâcheté est considérée comme un très grave péché. Le simple croyant, lui, soumis à l'emprise du mal, peut vivre normalement, mais il doit avoir la foi, aspirer à la vertu et écouter les prédications des Parfaits.



 
extrait de "L'oeuvre d'un homme inspiré par l'Esprit" d'Antonin Gadal

L'empire d'Amour d'Occitanie sera recouvert, pendant des siècles, d'un manteau d'oubli. Mais le Saint Graal vivra ! Son éternel chemin en Christ, conduit sur les traces des aïeux : de leurs cités et de leurs manoirs, de leurs sépulcres et des grottes des "Saints"; dans les forêts des "malheureux faidits des bois", les champs de bataille, la route des Croisés; la terre et le ciel : incorruptibles témoins ! ...
« Dieu est Amour ! »

Leur beau cri est resté gravé sur toute la terre occitane.

cendre des Martyrs

Le chemin du messianisme, depuis Marcos et Priscillien, les premiers "semeurs" de la Gnose, est toujours le même. Marqué par des lieux où les bûchers ont inspiré plus d'une fraternité, il représente les points où l'Esprit se met à souffler comme jadis :

Immense nécropole des Eglises du Sabartez;
Immense bûcher du "camp des Crémats" à Montségur;
Hécatombe de Béziers;
Les "brasiers" de Minerve, de Lavaur, puis Toulouse, Orléans;
Le mont Wimer, Vézelay, les forets du Poitou, du Mans, de Brocéliande;
Erigène et Gérard en Angleterre;
Puis Anvers, la Lombardie, les Bogomiles;
Cologne, Aix-la-Chapelle; Goslar.
Voie impériale de l'Esprit, arrosée par le sang des Fidèles d'Amour, revêtue pieusement "del Cendrum des Martyrs", de la cendre des bûchers.

O Roumious ! Pèlerins du Dieu d'Amour ! Impossible de se tromper en prenant le chemin du Saint Graal, la sublime voie de la perfection, que le divin Maître Lui-même avait déjà arrosé de son précieux sang.
Sentiers glorieux, jadis ! Terre brûlée par la haine ! Régions oubliées sous le sang et le feu. Mais :
« Après sept cents ans le laurier reverdit sur la cendre des martyrs. »
La Gnose, le messianisme, demande au Dieu d'Amour de hâter son règne


Noblesse de l'hérésie

L'hérétique est "celui qui a choisi". Détaché des dogmes et des autorités extérieures, il s'engage consciemment sur le chemin spirituel que son coeur a reconnu.

A l'instar des Esséniens, des premiers chrétiens gnostiques, des manichéens, des Bogomiles, les cathares choisirent le pur chemin du christianisme originel, rejetant la religion de Rome, celle "qui possède et écorche".
L'exemple exceptionnel de leur foi inébranlable, de leur abnégation, de leur amour pour tous, de la pureté de leur âme fut tel que même leurs bourreaux en furent troublés.

Eux qui étaient des saints et des témoins du Christ, vivant selon Ses sages préceptes, furent martyrisés par une église qui avait méconnu la profondeur du message d'amour. Si leurs textes furent pratiquement tous détruits ou mutilés, leurs fidèles poursuivis, leur souvenir calomnié, leur lumineux exemple a cependant laissé dans l'âme des hommes un ferment alchimique que les siècles ne peuvent effacer.

Au témoignage éclatant qu'ils donnaient des pures valeurs du christianisme intérieur : Bonté, Vérité et Justice, répondit la violence de la religion extérieure.


Qu'est-ce que Dieu ?

Dieu est la Lumière infinie. L'Un et le Tout. Il est adoré sous la triple appellation de Père, de Fils et d'Esprit Saint.
Le Père est l'Être absolu. C'est le Dieu inconnu, inconcevable, intangible.

Montre-nous le Père ? demandent les disciples. Et le Christ répond :

"Vous me voyez !". L'homme ne peut voir le Père que dans le Fils, dans l'Homme-Dieu, Figure de sa substance, splendeur de sa gloire.

Le Père, c'est Dieu voilé dans l'Eternité. Le Fils, c'est Dieu visible dans le temps ; L'Esprit, c'est Dieu sensible dans le cœur....


Le Paraclet

Le Paraclet, c'est le Consolateur promis par le Christ, l'ultime Révélateur, le Créateur céleste de la Perfection, le Régénérateur du monde, jusqu'à la fin des siècles.
Il est le Fondateur de l'Eglise de l'Esprit, source de pureté, de sainteté, de Céleste Amour. Son peuple est " cette rosée, sortie du sein de l'Aurore, des Purs, des Saints, des Consolés, des Amis de Dieu." ...



Vers le site d'Antonin Gadal -> http://www.gadal-catharisme.org/livre/index.htm

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum