Guérir par imposition des mains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Guérir par imposition des mains

Message par Admin le Lun 11 Juin - 12:52

http://www.luxsanctuary.com/article,21,155,principes-de-guerison-1.php
 





Guérir par imposition des mains


Les pratiques thérapeutiques dites « médecines alternatives et énergétiques » ont en commun avec les pratiques ésotériques de faire appel à une énergie pure, un Amour inconditionnel pour parvenir à l’effet souhaité. Cela peut paraître évident pour certains mais beaucoup trop de nos jours vont « guérir » autrui en usant de leurs dons avec fierté et arrogance, pouvant hélas rendre la perosnne souffrante dépendante et assistée…

Aussi, cet article est en quelque sorte introductif sur les soins spirituels, le suivant sur les chakras le complète pour une approche plus ciblée et précise des soins.


Un don qui sommeille en chacun


A tort, certains penseront que le pouvoir de guérir par imposition des mains n’est pas donné à tout le monde… de même que nous ne sommes pas tous égaux dans la vie, que nous n’avons pas tous des facilités, il en va de même pour guérir, mais cela n’est que relatif, car potentiellement c’est une capacité que tout le monde a, car tout le monde, de fait, porte en lui le seul germe nécessaire à apporter la Vie : l’Amour.

De même qu’un véritable initié ne se vénère pas et sait rester humble, le vrai guérisseur sincère se reconnaît à cette même humilité. Beaucoup de Charlatans exploitent honteusement la crédulité de certaines personnes affaiblies leur promettant monts et merveilles par leurs capacités ésotériques et thérapeutiques. En se présentant comme des sauveurs ces derniers fourvoient, consciemment ou non, la véritable nature et l’essence même de la Vie, car ces dons sommeillent en chacun de nous, il suffit juste de trouver le chemin et la volonté en soi pour les faire resurgir par la force de l’Amour. Il n’y a pas de surhommes, ou s’il y en a, c’est dans la discrétion, l’humilité et l’Amour inconditionnel qu’ils se trouvent.


Relations avec le thérapeute


Ainsi, chacun peut être l’instrument de sa propre harmonie, de son équilibre. Bien entendu faire appelle à des tiers pour nous aider et nous guérir est évidemment requis dans certaines circonstances ou tout simplement pour développer autour de soi l’échange, le don, l’amitié et les relations sincères ! Tant que cela s’inscrit dans un cadre de respect. Si l’on témoigne du respect (comme pour toutes autres choses par ailleurs) et d’un engagement à aider dans la mesure du possible son prochain, ou celui qui nous a un jour guérit, cela répondra parfaitement à la logique de l’échange mutuel entre les hommes. Echange désintéréssé. Un véritable thérapeute trouve réellement son bonheur en se faisant intermédiaire, pour autrui, de l’Energie Universelle.

Bien entendu payer le thérapeute s’il vit de ses soins est chose juste ! Tant que cela reste honnête. Mais rappelez vous, ces mêmes capacités sont en vous. Si l’on respecte le thérapeute c’est au même titre que chaque Être qui Est, et il n’en demandera pas plus !


L’esprit et le principe de la Guérison par l’Energie


Esprit d’Amour



« Aimer, c’est rendre plus vivant le monde qui s’offre à soi »… cette phrase de Mario Mercier exprime à la perfection l’état d’esprit et les principes nécessaires pour soigner avec l’Energie, l’Esprit. En effet, comme pour tout ce qui a trait à la spiritualité en général, l’Amour est le principal moteur de la guérison, car c’est cet amour qui va rendre plus vivant ce qui existe et est, et en aimant nous rendons donc vie et énergie à ce qui en est amenuisé.

Ainsi les techniques d’imposition des mains et de transfert d’énergie ne suffisent pas, il faut qu’elles soit pratiquées dans un état d’esprit positif et pur, neutre de tous sentiments de finalité et d’intérêts… lorsque l’on guérit, on œuvre pour l’équilibre de l’univers avant tout. Cet d’Amour ne laisse aucune place à la Peur. Dans ce cas précis, il s’agit de la peur que l’autre aille mal, la peur de la maladie, et pis encore, la peur d’échouer,… si l’on aime sincèrement, l’échec ne peut se produire, c’est la peur qui conduira à l’échec car c’est cette même peur qui sera transmise au malade … c’est pour cela que guérir nécessite un minimum d’élévation de l’Esprit ou tout du moins une intention pure dépourvue de tous sentiments de peur (même si cette dernière peu sembler parfaitement justifiée) et de tout intérêt particulier.

L’acte de guérir doit être neutre, on ne doit pas en faire une affaire personnelle, nous sommes ici, dans ce cas un canal, qui ne sert que d’intermédiaire pour transférer cette énergie. Le Thérapeute en ce sens doit faire preuve d’un certain détachement, … attention, ça n’est pas une indifférence, c’est un rejet de tous sentiments personnels, et l’implication dans l’acte de guérir d’une force supérieur cosmique, universelle, dont nous ne sommes qu’une part et un intermédiaire.


Donner la vie et l’énergie au travers l’Amour


La volonté d’équilibre se nourrit d’amour pour accomplir, non pas un acte personnel, mais une Création Universelle. Le principe d’imposition à déjà été plus ou moins abordé il consiste avec cet état d’esprit et cette volonté, à servir de CANAL à l’énergie, nous ne somme qu’un condensateur et un vecteur de cette dernière, vers le patient, … cette énergie passe par nos mains qui les conduit vers le malade… Cette notion d’intermédiaire est importante, ça n’est pas notre propre énergie que l’on donne, mais bien celle que l’on puise dans l’Univers, les plus pures énergies, par l’Amour, que l’on transmet à notre patient… le thérapeute est donc un canal de lumière.

Voilà pour ce qui est des grandes lignes…


Préliminaires à toutes thérapies



Le calme et la paix de l’Esprit



Le guérisseur se doit d’être lui-même conscient de tous ces phénomènes universels (énergie, amour etc…) avant tout travaux… on ne s’improvise pas thérapeute, ou alors cela relèverait de l’irresponsabilité. Prendre conscience de tout cela revient à un engagement certain et serein de l’Initié sur sa propre voie spirituelle, quelle qu’elle soit. La méditation, la prise de conscience de l’Energie subtile qui nous entoure est un travail absolument nécessaire !

En pratique, vous pouvez atteindre ce calme par differents exercices de méditation et de relaxation, certains ont été exposés dans la partie Méditation, comme le vide mental, les exercices de purifications et de détente etc…


Sentir l’Energie


Cela semble évident pour pratiquer…mais comment le faire ? c’est simple si le Cœur et la sincérité sont de mise… l’énergie peut se percevoir sur tous corps … on peut faire l’expérience de cela sur soi même avec nos mains par exemple (en les mettant paumes face à face à une distance de 10-20 cm) qui sont des plus sensibles à l’énergie … cette dernière se perçoit aisément quand le calme, la paix et l’élévation de l’esprit s’entreprend : l’énergie se ressent sous une forme de courrant doux et le plus souvent chaud à la surface du corps (bien sur il va de soi qu’il faut savoir la distinguer de la chaleurs corporelle physique…) elle peut s’accompagner aussi de léger picotements et fourmillements.

La Sensation de l’énergie varie en intensité selon les endroits du corps, notamment sur les Chakras et autres points d’entrée et nœuds énergétiques du corps, reliés entre eux par d’autres canaux nommés « Nadis » (cf. article sur les Chakras) et aussi selon la distance entre les mains et le corps (ça n’est pas au plus près qu’on perçoit forcément le mieux !).

Selon les personnes la sensation de l’énergie peut varier, si certains la perçoivent comme une douce et légère chaleur, d’autre trouveront plutôt une sensation de fraîcheur apaisante et agréable. Cela peut varier selon l’individu selon, et, vous l’aurez compris, selon son affinité pour tel ou tel type d’énergie, notamment d’un point de vu élémental.


Les Mains, instruments du Thérapeute


Les notions de polarité énergétique et d’élémentalisme expliquent la plupart des notions données ici. Comme nous l’avons vu, chacun dispose d’une main passive et une autre active. Ces dernières vont avoir un rôle très idéterminant dans l’exercice des soins par l’énergie.

Avant toutes choses il faut déterminer quelle main correspond à laquelle… là-dessus, il n’y a d’autre formule que celle du travail personnel sur le ressenti de l’énergie, et avant tout, un gros travail sur soi. La main active sera celle dont les sensations seront les plus vives, semblant irradier le plus fortement d’énergie tandis que la main passive est celle dont l’activité n’est non pas expansive mais attractive (comme un magnétisme). Il n’y a pas vraiment de « bonnes » ou de « mauvaises » mains : chacune joue un rôle crucial. On remarquera aussi que souvent, les droitiers verront leur main droite être celle active et les gauchers la gauche … mais ça n’est pas une généralité, on le constate néanmoins souvent.

Après cela il faut sentir les points de cette dernière qui sont les plus sensibles et sur lesquels l’énergie passe le mieux, ce peut être les poignet, la paume, l’extrémité des doigts.


Entraînement à la sensation de l’énergie


On peut aisément activer l’énergie de ses mains pour mieux ressentir en plaçant ces dernières, jointes, au dessus de la tête au niveau du flux énergétique qui passe au Chakra Coronal ( Cf articles suivant sur les Chakras pour plus de détail)

Vous pouvez utiliser un aimant aussi pour tâcher de percevoir les différents flux et leur polarité.

Plus tard vous pourrez vous entraîner aussi en cherchant à sentir vos chakras et leurs flux sortant et entrant.

Quoiqu’il en soit il est impératif de bien s’entraîner sur ce ressenti dans des conditions méditatives favorables et correctes. C’est une condition sine qua non avant tout actes thérapeutiques.

avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir par imposition des mains

Message par Admin le Lun 11 Juin - 12:53



http://www.luxsanctuary.com/article,21,156,principes-de-guerison-2.php
 
 



Déterminer l'origine de la maladie



L’origine de la maladie…




Avant de soigner il faut comprendre aussi quelle est l’origine de la maladie… la maladie est causées par une perte, un déséquilibre, une disharmonie de l’énergie dans l’un de nos corps subtils … ces déséquilibres se manifestent sous formes de maladies physiques qui sont l’effet de la défaillance énergétique et spirituelle … On comprendra ici l’implication forte et importante du psychosomatisme, c'est-à-dire de l’influence psychologique sur le corps physique. A ceci prêt que les maladies ne trouvent pas toujours évidement leur cause dans notre état psychologique, mais parfois dans notre comportement parfois négatif (même si la plupart des conséquences seront karmiques) , notre négativisme, et le manque de respect à l’égard de notre propre corps (qui se manifeste par des cancers physiquement, lorsque l’on fume, l’on mange déséquilibré, etc…).


Un travail sur soi avant tout…



Il faut donc bien considérer la maladie avant de la traiter, car bien souvent le traitement ne sera que palliatif et ne s’attaquera pas à la racine du problème dont seul le patient peut trouver la solution en agissant sur son propre mode de vie, sur son propre perfectionnement ( que ça soit en s’évertuant à vivre de façon plus équilibrée, comme par exemple éviter les comportements à risques, ou bien, que ça soit l’adoption d’un comportement plus positif et plus vertueux ).



… mais aussi un soutient pour autrui



Il faut néanmoins rappeller que parfois, traiter certaines partie du corps par imposition des mains peut aider énergétiqueemnt la personne à surmonter ses problèmes et l’aider à prendre confiance en soi (voir le dernier paragraphe), l’ouvrir à des énergies plus élevées (c’est ce que certaines techniques de médecine chinoise enseignent, et qui ont été reprises dans le Reiki actuel, par exemple en imposant l’energie sur les chevilles ont peut aider la personne à trouver un équilibre dans la vie). Mais je rappelle que malgré tout, il ne faut pas se reposer sur autrui pour espérer évoluer …



Responsabilité et objectivité de chacun



Enfin, comme il a été dit à plusieurs reprises, il faut bien prendre conscience du fait que la spiritualité n’est pas un rapport hierarchique et que s’en remettre entièrement à autrui empirera le problème souvent plus qu’autre chose … Il ne faut pas percevoir la spiritualité comme un échappatoire pour nos peurs viscérales qui nous conduisent à vivre dans la dépendance d’autrui, et de bien souvent des charlatans qui exploite la faiblesses et la crédulité des autres. La spiritualité, la vraie, est rationalité, liberté de l’esprit autonome, indéterminé par des extériorités et des influences … elle est garante de notre égalité au plus profond de notre être et s’infantiliser face aux pseudos «maître » ne conduira qu’à un état d’involution spirituelle … Il faut bien prendre conscience du potentiel qui dors en chacun de nous, pas plus ni moins que celui de ceux qui vous soigneront, ou que vous soignerez ! la seule différence sera l’expérience que chacun aura, et c’est tout,… l’adoption de comportements fatalistes, se plaçant sous la domination de puissances qui nous surpassent est tout sauf spirituel, il s’agit là d’un obscurantisme de la spiritualité, car en effet ce qui est spirituel est Amour Paix Egalité Equité et Harmonie !

J’en arrive à notre sujet, il faut que chacun se prenne en main s’il désire évoluer et non pas croire que la guérison et la solution de problème viendra d’autrui. La vie est faites ainsi, c’est à nous que revient la charge d’évoluer, personne ne peut le faire à notre place, même si néanmoins on peut se serrer les coudes, s’aider, s’aimer … c’est exactement cet état d’esprit, qui comme pour tout autre choses concernant le spirituel, le relationel, prévaut dans les soins énergétiques.

Oui, on peut vous aider à surpasser la depression, les état colériques, vous aider à cesser d’être dépendant de la cigarette et vous ouvrir à votre propre énergie, mais il y une chsoe que le thérapeute ne pourra faire à votre place : c’est sourir à la chance, calmer ses ardeur, vouloir arreter de fumer, et vouloir évoluer … C’est une prise de conscience, un travail éclairé sur nous même et notre univers.




L’approche du Malade

Abordons les choses de façon plus pratique…

Contre-indication




Attention, il est nullement recommandé de faire un soin, même avec toute la bonne volonté du monde et l’expérience la plus approfondie, si le thérapeute est dans un état de fatigue certaine ou lui-même malade, en effet ce dernier risquerait de faire plus de mal que de bien à son patient en « polluant » plus ou moins l’énergie qu’il dispenserait, dont le taux vibratoire serait bas. Pire encore il peut arriver dans ces cas que l’on prenne inconsciemment de l’énergie au malade… soyez donc vigilant et ne vous précipitez pas ! comme disaient les médecins grec sous Hippocrates, il faut faire le « Kairos », autrement dit agir au bon moment, soigner à l’instant le plus propice avec prudence !



Positionnement et environnement



Le mieux est d’être débout pour le thérapeute tandis que le patient reste lui allongé les bras le long du corps… selon les besoins sur le dos ou sur le ventre. A moins d’être un thérapeute averti, les vêtements sont souvent source d’une gêne importante pour ressentir l’énergie et brouillent plus ou moins le contact entre le patient et le guérisseur. Sans aller jusqu’à la nudité, des vetements légers en fibres naturelle sont des plus recommandés.

S’il est préférable pour le thérapeute d’être debout afin de mieux faire circuler les énergie entre son chakras de base relié à la terre et le chakras coronal supérieur, le soin peut très bien se faire assis, tant que l’énergie circule bien dans le corps du thérapeute entre ses différent chakras et ses canaux (mais gardez à l’esprit que vous pourrez avoir à vous déplacer pendant le soin, soyez alors sur de pouvoir toukours adopter une position qui ne vous pertubera pas dans votre état concentré).

Agrémentez la pièce d’une lumière douce et faite le soin dans une pièce ayant été aérée. Selon les cas et les dispositions du patient vous pouvez mettre un encens qui ne manquera pas d’élever les énergies de la pièce. Il faut que le thérapeute s’assure de ne pas être dérangé pendant la séance et que lui même soi en parfait équilibre physiologique (il est recommandé de boire avant le travail et d’être suffisament restauré).



Harmonisation


Il faut avant toutes choses s’harmoniser et entrer en confiance avec la personne souffrante. Vous pouvez établir un petit contact physique comme prendre le poignet. L’harmonisation consiste en une mise en phase de votre respiration avec celle du patient, s’accompagnant d’une communion de votre champs d’énergie ou aura avec le sien. Vous pouvez vous harmoniser ensuite avec son énergie en parcourant par vos deux mains l’ensemble de la ligne de la Kundalini, c'est-à-dire les Sept Chakras, du chakras coronal au dessus de la tête vers le périnée, siège du chakras de base. Ressentez bien l’énergie et faites la couler...

Bien entendu si le praticiens doit etre en parfaites état de calme et de concentration il en va de même pour le patient qui doit être détendu et adopter une respiration régulière et calme, non exagérée.



Repérage et sensation éthérique



Il faut ensuite bien positionner ses mains au dessus du corps au niveau où la sensation de l’énergie se fait le mieux. Ainsi vous pourrez repérer les différents chakras en partant du coronal vers le basal (reportez vous à l’article sur les chakras pour le repérage et l’explication).

Selon les variations d’énergies des chakras, chacun étant relié à un corps subtil, vous pourrez déterminer l’origine subtil de trouble… éthérique au niveau du deuxième chakras, physique au niveau du premier etc. Ce repérage est important pour d’une part bien les situer et d’autre part effectuer une approche globale de la source de la maladie ou des maux endurés.

Vous pouvez ensuite parcourir les parties souffrantes du corps (dans le cas d’un mal physique) pour y déceler les carences ou les problèmes énergétiques sources du trouble observé, notamment au niveau des organes. Soit le mal est directement repéré par une souffrance physique précise, soit le trouble est d’ordre plus général (fatigue, déprime) dans ce cas cela pourra se manifester au niveau éthérique voire astrale ou d’ordre encore plus supérieur et pourra donc se ressentir au niveau d’un chakra (qui sont reliés aux différents corps subtils) ou d’un organe précis du corps.(certains troubles d’ordre psychologiques et plus généralement de l’humeur sont reliés à certaines parties du corps, j’en exposerai les plus importants plus loin).

Selon le ressenti, vous pouvez l’interpréter avec beaucoup de prudence et d’attention, l’énergie, si elle est négatives se manifestera par un excès de chaleurs qui semblera très chaotique et « lourde », ou bien un froid figeant très suspicieux, cela dépend, et des gens, et du problème ainsi que de la façon de percevoir l’énergie pour le thérapeute. Il va de soi qu’un diagnostique hâtif doit être pris avec beaucoup de prudence surtout au début, il faut bien apprendre à ressentir l’énergie avant toutes choses et je vous rappelle qu’il faut s’être avant tout parfaitement détaché de peur ou de préjugés et de bien ressentir l’energie et ses qualités.



Utilisation des Auras


La voyance des auras peut s’avérer d’une aide plus que cruciale pour répérer l’origine des troubles tant sur les organe (aura grise sur les organes malades) que les problèmes d’ordre généraux ( de part notamment les couleurs et les fluctuations de l’aura astrale qui concerne les émotions et le comportement) …
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir par imposition des mains

Message par Admin le Lun 11 Juin - 12:55



http://www.luxsanctuary.com/article,21,157,principes-de-guerison-3.php




Les Soins Energétiques



Soigner par imposition des mains




Il existe pas réellement de méthode, c’est une façon intuitive d’aborder la guérison, sans réelle théorie … selon le mal, ou tout ismplement pour effectuer un rééquilibrage ou un renforcement des chakras, différentes actions pourront être réalisée.

Pour recharger et harmoniser un organe, un centre énergétique (chakras…) affaiblis, vous pouvez concentrer et envoyer grace à la pensée, de l’energie par le biais de vos mains, par vos paumes, ou la partie la plus apte à emettre, sur l’organe et ses couches d’énergies propres ( chaque corps, organe et cellules présente des couches d’énergise et une « aura » (radiation de l’energie) qui lui sont propres )
Jouer sur inspiration et expiration pour respectivement amener à vous l’énergie universelle et la verser à autrui. Un travail de visualisation peu acompagner votre soin, en visualisant donc les déplacements de l’énergie, si toutefois ceci ne se fait pas spontanément, quand vos dons psychiques sont suffisament eveillés.
Votre esprit doit être bien sur dans un parfait état d’harmonie et de calme mental, vous devez avoir atteint une préparation suffisante pour ne pas laisser des pensées vagabondes vous envahir sous peine de compromettre votre soin.
Votre esprit doit être à l’écoute de l’Autre, et l’énergie bénéfique que vous transmettez, être en harmonie avec la sienne.

Pratiquez cela sans précipitation, le temps qui vous semblera de toutes façon necessaire ( quite à ce que vous le fassiez en plusieurs « séances »)

Il existe beaucoup de méthodes et beaucoup de combinaisons pour soigner, que chacun saura adapter instinctivement suivant les cas.

Plusieurs méthodes particulières sont présentées dans l’article sur les chakras.

Lorsque la maîtrise de l’énergie sous forme de différentes qualités, notamment élémentales, sont maitrisées, rien ne vous empeche de l’appliquer à vos soins pour mieux orienter le processus et l’adapter au cas de chacun.

Soigner par le Verbe
Vous pouvez aussi agrémenter vos soins par la puissance de l’énergie du Son …

En plus d’élever les qualités énergétiques de la pièce où vous travaillez et de l’en imprégner, attirer à vous des énergies cosmiques très élevée, vous pourrez diriger une énergie de très haute vibration sur la personne souffrante.

C’est un son qui vient du Cœur, du plus profond de sa pureté, de sa perfection, il doit faire vibrer tout notre être… plusieurs sons auront des actions différentes sur les différents chakras ( cf l’article à ce propos) mais le plus élevé des sons pouvant s’appliquer à chaque partient du corps, en synergie avec l’imposition des mains ( ou bien même par le son lui-même orienté par votre volonté vers la zone pathologique) est le fameux « AUM » qui représente la fibration sonique la plus élevée et la plus pure… relié au chakras coronal, c’est en fait le son « M » que l’on retrouve dans l’Amen judeo chrétien, l’Awen druidique de même. Ce son relie directement à la Source quand il vient du cœur et est parfaitement vibré…

C’est une forme bien connue de bourdonnement que l’élévation de l’esprit , le calme et la paix interieure ( en dehors des acouphènes naturels ) nous permet d’entendre.

L’emission la plus pure de ce son s’effectue de façon assez singulière : inspirez déjà par le nez l’air, profondément ( sans exagérer le souffle sous peine de vous fatiguer les poumons inutilement). Puis, lors de l’expiration gardez légèrement entrouverte la bouche pour « gutturaliser » le son « M » tout en gardant la langue repliée vers l’arrière de la bouche.

Cette pratique de guérison par le son peut etre parfois difficile à maîtriser, du fait de la concentration nécessaire pour d’une part émettre le son et d’autre part guérir par l’énergie brute. Ne pratiquez donc qu’une fois la maîtrise quasi instinctive et parfaite de la vibration et de la guérison par l’énergie acquise.

Un fois de plus vous trouverez des techniques de soins plus particulières dans l’article sur les chakras.


Action sur l’équilibre physique et psychologique par les organes


L’action d’imposition des mains sur certains organes peut nous permettre de traiter certains problemes psychologiques ou psychosomatiques, ou tout simplement des malaises ou mal-être que certaines personnes rencontrent dans la vie. Donner de l’énergie au niveau de ces zones particulières peut, certes soutenir et aider la personne, mais en aucun cas, comme je l’ai répété plus en haut, résoudre tous ses problèmes, qui sont de son unique ressort, et qui d’un point de vu karmique je dirais, doivent être de toutes façon résolus par elle. Le thérapeute dans ce cas n’est là que pour soutenir la personne, donner un petit coup de main afin d’encourager et motiver pour aller de l’avant … bien entendu, cela peut être pratiqué par chacun sur soi même…

1/ les yeux : appliquer les mains au dessus des yeux permet d’apaiser le stress. Cela stimule aussi le centre intuitif dont les yeux sont le siège. Travailler sur les yeux permet d’ouvrir à l’introspection, d’éclaircir l’esprit.

Pour les gens ayant la facheuse tendance à s’enrhumer ( aussi lors de certaines allergies) imposer les mains sur cette zone permet de dégager de façon assez efficace les sinus lorsque notre nez est bouché.

2/ la voûte du Crâne : concerne aussi le stress et les troubles de la mémoire. C’est le siège du Soi Spirituel.

3/ la machoire : en agissant ici vous pourrez débloquer certains troubles affectifs communicationnels.

4/ la nuque : pour les maux de tête, la fatigue et l’anxiété. C’est le siège de l’union entre le corps et l’esprit.

5/ les oreilles : pour développer l’Ecoute Interieur, l’écoute du soi, de la conscience de soi. Permet de réduire l’impact des stimulations exterieures nous affectant.

6/ la gorge : pour les problèmes de communication et d’expression. Bon pour soigner l’hypertension.

7/ le Cœur : agir sur l’Amour, l’affection et les peines qui y sont rattachées. Renforcé par un soin, cela permet de développer l’assurance et la confiance.

8/ l’épaule gauche : poids de la mère dans notre vie psychologique.

9/ l’épaule droite : poids du père.

10/ les aiselles : aires ganglionnaires importantes, c’est un des principaux carrefours du système lymphatique dont la traitement permet « d’énergiser » le corps (notamment ici au travers les voiesénergétiques qui traversent le bras)

11/ le foie et rate : organes majeurs de la purification (tant physiologique que spirituel), ils souffrent bien souvent de notre comportement à risque et de la négligence tant vis-à-vis de notre corps que de notre esprit. Agir sur ces derniers permet donc de purifier le corps. Ce sont aussi en conséquence des organes ayant trait à l’émotion (ils sont avec le pancréas, reliés au plexus solaire et du coup à l’activité du corps astral, émotionelle).

12/ le bas ventre : siège du Hara, de l’énergie vitale, permet une action vitalisante sur tout l’être.

13/ le coccix : base de la colonne vertébrale, permet de diffuser de l’énergie dans toute cette dernière.

14/ les hanches : pour traiter les émotions enfantines.

15/ quadriceps cruraux (cuisse) : concernent la Force Personnel, soigner ces derniers permet d’agir sur la confiance et l’assurance.

16/ les biceps cruraux : pour agir à l’encontres des peurs.

17/ les genoux : pour traiter de la peur et l’ego, pou donenr le courage d’affronter les épreuves.

18/ region sous le genoux : pour guérir tout ce qui concerne l’inactivité et les blocages énergétique vis-à-vis de la terre, la peur d’agir.

19/ fosses poplité (arrière du genou) : à traiter pour ceux qui ont peur d’avancer dans la vie.

20/ les mollets : concerne les sentiments d’enracinements.

21/ les chevilles : permet d’agir sur le sens de l’équilibre, la stabilité dans la vie

22/ voûte plantaire : base du corps, lien à la Terre-Mère, permet de diffuser de l’énergie dans tout le corps.


avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir par imposition des mains

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum