Le Reiki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Reiki

Message par Admin le Lun 11 Juin - 12:42

Le Reiki



C'est un Japonais du nom de Mikao Usui qui a formulé les bases de ce qui allait devenir le Reiki dans le Japon du début du XXe siècle. On raconte que c'était un théologien chrétien qui enseignait à l'université, et que sa quête aurait commencé après que ses étudiants lui eurent demandé quelle était, exactement, la technique de guérison à laquelle avait eu recours Jésus-Christ pour faire les miracles que rapportent les Évangiles.
Toutefois, dans une synthèse d'études publiée en mars-avril 2003 dans la revue Alternative Therapies in Health and Medicine, on explique plutôt qu'Usui a d'abord été envoyé très jeune dans un monastère bouddhiste, puis qu'il a étudié les arts martiaux. Il aurait aussi côtoyé un érudit japonais converti au christianisme, mais n'aurait pas été lui-même diplômé en théologie. La référence au christianisme viendrait d'une erreur, volontairement introduite par Hawayo Takata, qui fut la première à vouloir faire connaître cette discipline en Occident.




Au Japon, l'enseignement de Mikao Usui a été formalisé par un de ses étudiants, Chujiro Hayashi. Il aurait aussi reçu d'Usui l'autorisation de mettre l'accent sur les aspects thérapeutiques du Reiki en les isolant de l'ascèse et de la pratique spirituelle.
En 1937, le Reiki est introduit en Occident, à Hawaï, par Hawayo Takata, qui était passée par la clinique qu'Hayashi avait ouverte à Tokyo afin de se faire soigner pour des problèmes respiratoires et abdominaux. Enchantée des résultats, elle étudia auprès du Maître, puis de retour à Hawaï, elle y ouvrit sa propre clinique. Elle mourut en 1980, après avoir formé 22 Maîtres de Reiki en Amérique du Nord. À partir de là, la technique s'est répandue dans la majorité des pays occidentaux. On retrouve aujourd'hui plusieurs écoles de pensée en Reiki. Certaines prétendent relever de la plus pure tradition ésotérique, d'autres prônent une plus grande ouverture et révèlent même les symboles secrets dans des livres grand public.
Le Reiki est donc la mise ou la remise en contact de «l'énergie universelle» et de notre «force vitale» dans le but d'éveiller un processus dynamique de «guérison».




Le mot «REIKI» est un mot japonais qui signifie Énergie Universelle de Vie.
REI = l'Énergie Vitale et Spirituelle Universelle.
KI = part de cette énergie qui est en chaque être vivant.
L'univers est créé de cette Énergie de Force de Vie qui prend des noms différents selon les traditions.
En chinois, c'est le CHI comme TAI CHI ou l'énergie présente en acupuncture.
Pour les Hindous, c'est la SHAKTI, la KUNDALINI, le PRANA.
Pour l'école ésotérique, c'est la FORCE COSMIQUE.
D'autres l'appelleront la CONSCIENCE UNIVERSELLE, le souffle de vie...
Le REIKI est plus une méthode de développement de la personnalité à tous les niveaux qu'une méthode thérapeutique.
Le REIKI n'est ni une croyance, ni une religion et peut être pratiqué par tous
.




Le Reiki s’inscrit donc dans une logique de spiritualité authentique (méditation et tantra bouddhique). C’est une énergie vitale universelle qui agit sur les plans les plus sensibles afin de rétablir l’harmonie des corps subtils. Le Reiki agit en ce sens sur le physique et le psychisme en «résonance». Le Reiki est à la fois une méditation par l’imposition des mains sur le corps et une transformation intérieure par la voie initiatique d’un praticien ou d’un Maître Reiki.
Mikao USUI ne cessera de transmettre cette énergie universelle aux autres par les initiations reçues au cours de cet enseignement. Il enseignera aussi la position des mains sur le corps pour apprendre à se transformer et à soulager spirituellement dans la pure tradition. Le REIKI était là comme démarche
initiatique.



Pratique spirituelle ou thérapeutique ?



On allègue généralement que le Reiki serait une vieille technique traditionnelle que Mikao Usui aurait redécouverte lors d'un satori, une expérience d'illumination philosophico-mystique du bouddhisme zen. On retrouve en effet des traces d'approches de guérison par l'imposition des mains dans la tradition des tantras du bouddhisme tibétain, ainsi que dans les védas de l'Hindouisme qui l'a précédé. Par contre, rien de tel dans les systèmes médicaux dont ils sont issus, qu'ils soient tibétains ou ayurvédiques. De fait, Usui n'était pas un médecin, mais un moine bouddhiste, un mystique qui s'adonnait à une ascèse spirituelle rigoureuse. D'après ce que l'on sait des pratiques philosophico-mystiques bouddhistes et védiques, la guérison par l'imposition des mains et divers autres phénomènes auraient résulté du travail spirituel de l'adepte. Ils constituaient des «effets secondaires désirables», mais n'étaient pas considérés comme une fin en soi, et il était conseillé aux adeptes de montrer un certain détachement à leur endroit.
Usui et son successeur Hayashi auraient donc ouvert la porte à deux transformations majeures dans le monde du mysticisme et dans le domaine thérapeutique :
- Tout en conservant l'aspect mystique des initiations, des rituels et des symboles secrets, ils ont retiré de l'approche toute exigence de démarche spirituelle personnelle.
- Ils ont introduit le mysticisme dans la pratique thérapeutique : la guérison provenant d'interventions «énergétiques» et la formation ne consistant pas en un enseignement de type académique ou technique, mais en une série d'initiations ritualisées transmises de Maître à disciple.





Sur la pratique



Le Reiki est une méditation pratiquée par un Maître praticien Reiki sur un consultant. Cette méditation agit par le symbolisme (symboles Reiki en visualisation transmis lors des initiations) et par le moudra de la méditation (position des mains dans la signification : imposition des mains sur le corps).
Durant le temps de la séance où le
consultant est simplement allongé, le patient «entre» en résonance avec le Praticien en Reiki, lui-même en harmonie avec cette méditation de calme mental et de paix intérieure. Le consultant rentre ainsi dans sa propre relaxation méditative bienfaisante.
Cette séance permet au consultant d’explorer son être intérieur en tant que témoin de ses propres facultés d’autosoulagement de ses souffrances.
De façon générale, un traitement de Reiki se déroule habituellement comme suit. L'intervenant demandera à son patient, qui demeure vêtu (mais à qui il est demandé de retirer tout objet métallique ou mécanique : montre, boucle de ceinture...), de s'étendre sur une table de massage, d'abord sur le dos, puis sur le ventre. Ayant recours à plusieurs positions des mains, il les place souvent d'abord sur la tête du patient pendant 2 à 5 minutes, pour les déplacer ensuite sur le torse, puis sur le dos. Quand il y a contact, la pression des mains du thérapeute est toujours très légère. La plupart des patients signalent que l'impression ressentie au moment de l'application des mains pourrait être comparable à la sensation que causerait la présence d'une bouillotte d'eau chaude.



Une séance typique dure de 50 à 90 minutes, quoiqu'on puisse intervenir occasionnellement sur une période plus courte. À partir du 2e degré, le traitement peut également se faire à distance.
Au cours de la séance, le patient atteint généralement un état de grande détente et, à l'issue du traitement, il pourra s'être senti emporté dans un sommeil profond ou, au contraire, avoir expérimenté des sensations inhabituelles comme des impressions visuelles colorées ou l'évocation de vies passées.
Nulle part dans le monde, le Reiki n'est une profession réglementée. Diverses organisations ont tenté de formaliser la formation, mais sans grand succès. Il est donc difficile, comme client, de savoir à qui l'on a affaire, et le meilleur système est le bouche à oreille et l'exercice de son jugement personnel lorsqu'on rencontre un praticien. N'hésitez pas à lui demander des références, à quelle tradition il s'identifie, quelle est son expérience, et méfiez-vous s'il vous promet la lune ou s'il dénigre les autres approches, qu'elles soient classiques ou alternatives
.




Interview avec Mikao Usui





EXPLICATION DE L'ENSEIGNEMENT POUR LE PUBLIC




Fondateur : Mikao Usui

(Traduit du japonais par Hyakuten Inamoto)





Depuis les temps immémoriaux, il est arrivé souvent qu'un individu, qui avait découvert une loi originale secrète, l'ait conservée pour lui-même ou l'ait partagée seulement avec ses descendants.

Ce secret était ensuite utilisé comme une sécurité matérielle pour ses descendants. Le secret n'était pas transmis aux personnes extérieures. Quoi qu'il en soit, c'est une ancienne coutume issue du siècle dernier.

Dans des temps comme ceux-ci, le bonheur de l'humanité est basé sur le travail en communauté et le désir d'un progrès social. C'est pourquoi je ne permettrais à qui que ce soit de posséder le Reiki juste pour lui-même !

Notre thérapie du Reiki (Reiki Ryoho) est quelque chose d'absolument originale et ne peut être comparé à aucune autre voie au monde.

C'est pourquoi je souhaiterais rendre cette méthode accessible au public pour le bien-être de l'humanité. Chacun de nous possède le potentiel de recevoir un cadeau du divin, qui a pour résultat l'unification du corps et de l'esprit. De cette façon, un grand nombre de personnes feront l'expérience de la bénédiction divine.

Avant toute chose, notre méthode du Reiki est une thérapie originale, qui est construite sur le pouvoir spirituel de l'univers.

A travers celui-ci, l'être humain retrouvera en premier la santé, et ensuite la paix de l'esprit et la joie de vivre augmenteront.

Aujourd'hui, nous avons besoin d'amélioration et de restructuration dans nos vies, afin que nous puissions libérer nos compagnons humains de la maladie et de la souffrance émotionnelle.

C'est la raison pour laquelle j'ose enseigner librement cette méthode en public.

Questions et réponses de Mikao Usui

Q : Qu'est ce que la méthode du Reiki Usui ?

R : Avec gratitude, nous recevons les principes prescrits par l'empereur Meiji et nous vivons selon eux.

Afin d'accomplir le chemin propre à l'humanité, nous devons vivre en accord avec ces principes. Cela signifie que nous devons apprendre à améliorer notre esprit et notre corps avec ces pratiques. Pour faire cela, nous guérissons l'esprit en premier. Ensuite, nous rendons le corps en bonne santé. Quand notre esprit se trouve sur le chemin sain de l'honnêteté et du sérieux, le corps devient en bonne santé de lui même. Alors l'esprit et le corps ne font plus qu'un, et nous accomplissons notre vie dans la paix et dans la joie. Nous nous guérissons nous-mêmes et les maladies des autres, intensifiant et augmentant notre joie de vivre dans la vie, aussi bien que celle des autres.

C'est le but de la méthode du Reiki Usui.


Q : La méthode du Reiki Usui est-elle similaire à l'hypnothérapie, au kiai jutsu (concentration du "ki" dans l'abdomen et expression d'un cri) ou à une thérapie religieuse (shinko ryoho), etc... ? Est-ce une forme de thérapie similaire sous une autre appellation ?


R : Non, non. Ce n'est en rien similaire avec ces formes de thérapies décrites ci-dessus. Après des années d'un entraînement difficile, j'ai trouvé un secret spirituel (le Reiki) : c'est une méthode de libération du corps et de l'esprit.

Q : Le Reiki est-il une méthode de guérison spirituelle et psychique (shinrei ryoho) ?

R : C'est correct, nous pourrions l'appeler shinrei ryoho. Cependant, il serait aussi possible de l'appeler une "thérapie physique" puisque l'énergie et la lumière irradient de toutes les parties du corps de la personne qui donne le soin.

L'énergie et la lumière irradient principalement des yeux, de la bouche et des mains du donneur. En même temps, le donneur de soins porte ses yeux pendant deux ou trois minutes sur les parties du corps affectées, souffle dessus ou les masse doucement.

Rages de dents, maux de tête, crampes d'estomac, poitrine gonflée, douleurs nerveuses, contusions, coupures, brûlures, etc..., sont simplement guéris.

Néanmoins, les maladies chroniques ne sont pas si faciles à traiter. Mais c'est un fait que même un seul traitement d'une maladie chronique montre un effet positif.

Je me demande comment ce phénomène peut être expliqué dans l'acceptation de la science médicale. Eh bien, la réalité est toujours plus impressionnante que ce que la fiction ne pourra jamais être. Si vous voyiez les résultats, vous seriez obligés d'être d'accord avec moi. Même quelqu'un qui ne veut pas y croire ne peut pas nier la réalité.


Q : Est-il nécessaire de croire dans la méthode du Reiki Usui pour qu'une guérison puisse se faire ?

R : Non, puisqu'elle est différente des autres méthodes de guérisons psychiques, de la psychothérapie et de l'hypnothérapie.
Consentement et foi ne sont pas nécessaires puisque le Reiki ne travaille pas par suggestion. Cela ne fait pas de différence qu'une personne soit opposée et méfiante ou refuse de croire en lui. Par exemple, cela marche aussi bien sur de jeunes enfants ou pour des personnes qui sont très gravement malades et inconscientes.

Sur dix personnes, une seule peut-être apportera sa confiance avec lui au premier soin. Même après leur premier soin, la plupart des personnes ressentiront déjà les effets et leur confiance à l'intérieur d'eux grandira.


Q : Quels sont les désordres de santé qui peuvent être guéris par le Reiki ?


R : Toutes les maladies, qu'elles aient été causées par des facteurs psychologiques ou physiques, peuvent être guéries par la méthode du Reiki Usui.

Q : La méthode du Reiki Usui soigne-t-elle seulement les maladies ?

R : Non, elle ne soigne pas seulement les maladies du corps. Elle peut aussi guérir les mauvaises habitudes et les désordres psychologiques comme le désespoir, la faiblesse de caractère, la lâcheté, la difficulté à prendre des décisions, et la nervosité.

Avec le Reiki, l'esprit devient identique à Dieu ou au Bouddha et nous développons le but dans la vie de guérir nos compagnons humains.

Ceci est la façon dont nous rendons les autres et nous-même heureux.


Q : Comment le Reiki guérit-il ?

R : Je n'ai pas été initié dans cette méthode par qui que ce soit dans l'univers. Je n'ai pas eu non plus à faire d'efforts quelconques pour acquérir des pouvoirs de guérison supra-normaux. Tandis que je jeûnais, j'ai touché une énergie intense et d'une façon mystérieuse, j'ai été inspiré. Comme par une coïncidence, il devint clair pour moi qu'il m'avait été donné l'art spirituel de guérison. Bien que je sois le fondateur de cette méthode, il m'est difficile d'expliquer tout cela avec plus de précisions. Des médecins et des savants font des recherches avec passion, mais il a été difficile d'arriver à une conclusion qui soit basée sur la science médicale. Le temps viendra où le Reiki rencontrera la science.

Q : Le Reiki fait-il usage de médications ? Et y a-t-il une quelconque sorte d'effets secondaires ?

R : Il n'utilise ni médications ni instruments. Il utilise seulement le regard, le souffle, les massages, les tapotements et le toucher. C'est cela qui guérit les maladies.

Q : Une personne a-t-elle besoin de connaissance médicale pour pratiquer la méthode de Reiki Usui ?


R : Notre système est une méthode spirituelle qui dépasse la science médicale. Par conséquent, elle n'est pas basée sur celle-ci.

Quand vous portez votre regard, ou soufflez, ou touchez ou tapotez la partie affectée du corps, vous obtenez le but désiré. Par exemple, vous touchez la tête quand vous souhaitez traiter le cerveau, le ventre quand vous souhaitez traiter le ventre, et les yeux pour traiter les yeux. Vous ne prenez jamais de médicaments amères ni ne faîtes usage de moxibustion, et vous êtes à nouveau en bonne santé dans un temps très court. C'est pourquoi cette méthode spirituelle est notre création originelle.


Q : Comment les médecins de renom la perçoivent-ils ?

R : Les autorités compétentes en ce domaine se sont montrées sans parti pris. Les médecins Européens réputés sont très critiques quant à la prescription de médicaments. D'un autre côté, le Dr. Sen Nagai de l'Université de Médecine Teikoku a dit : "Nous, les médecins, savons comment diagnostiquer une maladie, l'enregistrer de façon empirique et la comprendre, mais nous ne savons pas comment la traiter."

Le Dr. Kondo a dit quant à lui : "Il est très arrogant de dire que la médecine a fait d'incroyables progrès étant donné que la médecine moderne néglige l'équilibre spirituel. C'est son plus grand désavantage." Le Docteur Sakae Hara a dit : "C'est une impertinence de vouloir traiter un être humain, lequel possède une sagesse spirituelle, comme on le ferait pour un animal. Je crois que, dans le futur, nous pouvons compter sur une grande révolution dans le domaine de la thérapie."

Le Dr. Rokura Kuga a dit : "C'est un fait que les non-médecins ont introduit toute une série de thérapies, comme la psychothérapie, avec un haut degré de réussite, qui n'a jamais été obtenu par les talents de la médecine, parce que ces thérapies prennent en compte le tempérament, les symptômes personnels du patient, et de nombreuses méthodes différentes dans leur traitement.

Si les médecins voulaient rejeter aveuglément les thérapeutes et les psychothérapeutes et tenter de les gêner dans leur travail, cela serait vraiment faire preuve d'un esprit étroit."

Les médecins et les pharmaciens comprennent souvent cela et viennent se faire initier.


Q : Que pense le gouvernement au sujet du Reiki ?

R : le 6 Février de la onzième année de la période Taisho (1922), le porte-parole Teiji Matsushita a posé la question suivante à l'assemblée du Parlement Fédéral, à propos du budget : "Qu'elle est la position du gouvernement concernant les thérapeutes qui pratiquent couramment la psychothérapie et la thérapie spirituelle sans avoir de diplôme de médecine ?"

M. Ushio de la commission du gouvernement a répondu comme suit : "L'hypnothérapie et équivalents ont été jugées comme de mauvaises formes de thérapies il y a plus de 10 ans, mais aujourd'hui, on a fait de meilleures recherches à leur sujet, et elles ont été aussi appliquées effectivement en psychiatrie. Il est difficile de vouloir résoudre tous les problèmes humain par des médicaments. Les médecins suivent certains chemins, qui sont
basées sur des principes médicaux, de façon à guérir la maladie. L'utilisation du toucher et de l'électrothérapie dans le combat contre la maladie ne sont pas des composants des méthodes de guérison de la faculté de médecine."

C'est pourquoi la thérapie du Reiki Usui n'est pas concernée ni par les lois qui régissent la faculté de médecine ni par celles concernant l'acupuncture ou la moxibustion.


Q : Dans ce type de thérapie, les capacités de guérison spirituelle ne viennent avec certitude qu'à ceux qui se sont développés spirituellement depuis leur naissance. Je ne pense pas que quelqu'un puisse apprendre cela. Ne pensez-vous pas ?

R : Non, non.

Tous les êtres en qui la vie a été insufflée ont reçu comme cadeau la faculté spirituelle de guérir. La même chose s'applique aux plantes, aux animaux, aux poissons, et aux insectes.

Mais les êtres humains, qui représentent le point culminant de la Création, ont le pouvoir le plus grand. La méthode de Reiki Usui est apparu dans le monde afin de rendre cela utile.


Q : N'importe qui peut-il être initié à la méthode du Reiki Usui ?


R : Naturellement. Hommes et femmes, vieux et jeunes, médecins et illettrés qui vivent en accord avec des principes moraux, peuvent certainement apprendre en un temps très court à se guérir eux-mêmes, aussi bien que les autres. Aujourd'hui, j'ai initié un millier et plusieurs centaines de personnes, et pas un seul individu n'a manqué d'expérimenter les résultats recherchés. Tout le monde, même celui qui n'a apprit que le premier degré (shoden), a apparemment reçu la possibilité de guérir les maladies. Si nous y pensons, il est assez étrange que nous puissions apprendre à guérir des maladies en un temps si court, bien que ce soit la chose la plus difficile pour des êtres humains. Même moi, je trouve cela étonnant. C'est la chose la plus caractéristique de notre méthode de guérison spirituelle, que nous puissions apprendre quelque chose d'aussi difficile d'une façon si simple.

Q : Avec le Reiki, nous pouvons guérir d'autres personnes. Mais qu'en est-il pour soi-même ? Une personne peut-elle guérir ses propres désordres de santé ?

R : Si nous ne pouvons guérir nos propres maladies, comment pourrions nous guérir les autres?

Q : Que faut-il faire pour apprendre le second degré (okuden*)?


R : Okuden consiste en diverses méthodes : techniques pour émettre l'énergie, tapotement, massage, pression avec les mains, guérison à distance, la guérison des habitudes, et ainsi de suite. Apprenez d'abord shoden (le premier degré) et quand vous m'apportez de bons résultats, que vous vous comportez convenablement, honnêtement et moralement, et que vous serez enthousiastes, alors vous serez initiés.

Q : Y a t-il autre chose de plus qu'okuden dans la méthode du Reiki Usui ?

R : Il y a le degré supérieur (shinpiden).

L'interview prend fin ici.



* Ici l'Okuden correspond au 2ème degré, il est divisé en deux partie: l'Okuden Zenki (1ère partie) et l'Okuden Kouki (dernière partie).


http://www.etoilage.com/
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Reiki

Message par Archange le Sam 11 Avr - 18:26

Ce site Atelier Santé regorge d'articles intéressants notamment sur l'hygiène de vie, l'alimentation et la santé...









Le Reïki,

l'Energie Universelle au service de tous...





L'Energie Universelle existe depuis toute éternité.

Depuis aussi longtemps que l'homme existe, il a également du exister des technique de soins par imposition des mains (c'est le geste réflexe de la mère qui va poser ses mains sur l'endroit où son enfant a mal).

On retrouve ces techniques décrites, sous différentes formes, dans les textes les plus anciens.


Le Reiki (sous ce nom japonais), nous vient évidemment du Japon, où il a été "remis" en évidence par le Docteur Usui dont l'histoire (améliorée en légende) est racontée dans toutes les langues, sur tous les sites traitant du Reiki, et dans de nombreux ouvrages.
Le Dr Usui a très certainement obtenu la "révélation" du Reiki et des symboles, et c'est son travail personnel, son évolution spirituelle, son chemin de vie qui lui ont permis de "réactiver" ces énergies.

Le Reiki est arrivé en Europe il y a une vingtaine d'années, venant des Etats Unis où il a d'abord transité dans la communauté japonaise, et où se sont ajoutées des "énergies" américaines (le Dieu Dollar), et il connait aujourd'hui un engouement considérable.




Je n'ai pas l'intention de mettre en place un nouveau site sur le Reiki.
Il en existe des centaines, dans toutes les langues...   je ne veux pas en rajouter un de plus...

Vous trouverez une description très complète du Reiki
et de ses effets sur l'excellent site de Denise Jelger :








Quelques précisions importantes
avant de se lancer dans l'aventure du Reïki :


En tout premier lieu, je tiens à préciser que je conseille vraiment à tous ceux qui "recherchent" et qui sont tentés par l'aventure du magnétisme et de l'énergétique de commencer par le Reïki, c'est un excellent support de départ.
Mais comme dans tout, il ne faut surtout pas se satisfaire de la médiocrité... il faut toujours viser l'excellence, et savoir que l'excellence n'est jamais totalement atteinte : on peut TOUJOURS faire mieux...
Et on peut également aller beaucoup plus loin que le Reïki, mais je le répète, le Reïki est un excellent "début"...

Mais attention de ne pas tomber dans une sorte de fanatisme que l'on voit beaucoup trop souvent : le ReÏki EST la solution à tous les problèmes... NON - le Reïki est une aide, et surtout un moyen d'entretenir sa santé et son énergie... mais dans tous les cas sérieux, il ne doit surtout pas vous détourner de consulter un professionnel de la santé...


    Si vous souhaitez utiliser le Reïki uniquement pour vous et pour votre famille, il n'y a aucun problème, allez-y. Mais soyez malgré tout vigilant et lucide. Connaissez vos limites, ne vous surestimez pas...  Si par contre votre but est de devenir "thérapeute" (j'entend souvent dire : "j'ai envie de soigner les gens"...), sachez que le Reïki ne doit pas être considéré comme une fin en soi, mais comme l'UN des outils dont vous devrez avoir la maîtrise...  Sachez également qu'en Suisse, pour être officiellement reconnu "Thérapeute", on doit obligatoirement justifier de 300 heures d'études en anatomie et physiologie...




 Voici une "marche à suivre" que je conseille vivement pour approcher le Reïki, être initié, et évoluer corectement :

Pour ceux qui ne connaissent pas, en Reïki, il y a 3 degrés (ou 4 selon les écoles). Les "degrés" sont comme les "ceintures" en Judo, Aïkido ou Karaté... On commence comme élève, on passe le premier degré, on "travaille"   ... et on monte !!!

1 - Il faut d'abord commencer par trouver une école de Reïki qui vous convienne.


    La recherche doit IMPÉRATIVEMENT passer par les critères suivants :  1 - Dans une première démarche, vous devez rencontrer personnellement le "Maître initiateur", et immédiatement vous sentir en confiance avec lui. Il faut que ça "passe" bien dès le premier contact...  2 - Il doit vous permettre de venir participer (gratuitement - en tant que "cobaye") à une séance / soirée d'échange de Reïki, afin que vous commenciez par ressentir ce qui "passe"...  3 - Il faut absolument que cette école organise, idéalement une fois par semaine (mais au minimum toutes les deux semaines) un "atelier de Reïki", soirée ou après-midi d'échange de Reïki, séances pendant lesquelles tous les élèves, de tous les niveaux, plus quelques participants invités, "passent" chacun à leur tour sur la "table", et 4 à 6 des participants transmettent "du Reïki", ensemble, à la même personne... Une séance "d'échange" dure environ 20 à 30 minutes, de manière à ce que tous les participants soient "receveur" et "donneur" à leur tour.

2 - Ensuite, il faut participer à un premier séminaire de formation de deux jours, pendant lequel vous apprendrez les "bases" minimales indispensables, séminaire qui se terminera par votre "initiation" au "Premier degré" - A cette occasion, il est devenu courant (et personnellement je le préconise) de "donner" le premier symbole (appel de l'énergie)...

    Pendant les premières semaines (21 jours minimum) suivant votre première initiation, vous allez faire de l'autotraitement tous les jours. C'est indispensable. Ensuite, et pendant au minimum 6 mois, mais idéalement pendant un an, il faut impérativement participer une fois par semaine si possible, mais en tout cas le plus souvent possible, à un "atelier de Reïki", soirée d'échange à participation gratuite... car il est important, surtout au début, de recevoir et de donner du Reïki le plus souvent possible  Ces "ateliers de Reïki" doivent être contrôlées et surveillées par votre Maître-initiateur qui devra régulièrement vous conseiller, vous corriger, vous apprendre les diverses "techniques" et subtilités...   c'est le "suivi" après initiation...  Vous allez également utiliser le Reïki autour de vous, pour votre famille, mais aussi pour vos animaux, vos plantes...


3 - Puis nouveau séminaire d'initiation au deuxième degré. A ce stade la plus grande partie des symboles sont donnés. Le praticien initié au deuxième degré peut déjà agir efficacement à distance et faire pas mal de choses...

4 - Après à nouveau environ une année de pratique, celui qui se sent prêt (ou que le Maître sent prêt) peut être initié au troisième degré, degré de Maîtrise. A ce stade, le praticien possède TOUS les symboles, à l'exception des symboles servant à initier d'autres personnes.

Dans certaines écoles, on ne compte que trois niveaux. Les symboles de "Maître initiateur" sont donnés dès le troisième degré.

Personnellement, je suis partisan de séparer, et de mettre un quatrième degré pour les symboles d'initiation (quatrième degré qui ne devrait être passé au minimum que 6 mois après le troisième, et à condition que le candidat ait vraiment beaucoup pratiqué...), mais par contre je donne le premier symbole dès le premier degré.




On m'a parfois reproché d'être "dur" envers le Reïki... de le "déprécier"... Ce n'est pas la vérité. Je pense vraiment que le Reïki est quelque chose de bien. Seulement, j'ai vu beaucoup trop de personnes initiées au Reïki (plus de la moitié !) qui n'en sont pas dignes...

Ce que je reproche, c'est la vénalité des soit-disant "Maîtres" dont le seul but est de faire de l'argent, et dont l'enseignement est totalement inexistant.
Eux-mêmes ne savent RIEN, n'ont rien appris, n'ont fait aucun effort pour apprendre, et n'ont donc rien à transmettre...   Je reproche le manque d'intérêt, le manque de courage pour apprendre que présentent la plupart des gens.

La grande majorité de ceux qui sont initiés au premier ou même au deuxième degré, ne sont pas vraiment "motivés", ils viennent au Reïki parce qu'une copine leur en a vanté les charmes, et parce que "ça fait bien"... Ça leur permet de "rouler un peu les mécaniques" en se gargarisant de tout ce qu'ils sont censés pouvoir faire avec le Reïki (parfois on a l'impression qu'ils se prennent pour des être supérieurs... de vrais petits magiciens !!!)

Soyez exigeants. Ne vous contentez pas d'approximation ou de médiocrité. Il faut apprendre, apprendre, toujours apprendre et se perfectionner. Vouloir intervenir dans le domaine de la santé (physique ou mentale) de l'être humain nécessite une implication profonde et une parfaite connaissance du fonctionnement du corps humain dans tous ses aspects, physiques, énergétiques, spirituels... et avoir un minimum de connaissances en anatomie.

Le Reïki, la transmission de l'énergie, n'est qu'une petite partie d'un long apprentissage.
Il faut d'abord étudier la structure énergétique du corps humain, étudier les chakras, l'anatomie... Quand on a le premier degré, il faut apprendre toutes les techniques de transmission, en fonction de chaque problème de santé ou de vie, c'est un apprentissage qui n'est jamais terminé...
Je vois trop de personnes qui ont à peine plus d'une années de pratique, souvent les trois degrés passés à très peu d'intervalle les uns des autres, qui n'ont pratiquement AUCUNE connaissance du corps humain et de la relation thérapeute / patient, et qui s'autoproclament thérapeute, voire font un site internet, se posent en experts et font des déclarations fracassantes...

Comme d'ailleurs pour beaucoup de thérapies dites "naturelles", il n'y a que très peu de praticiens vraiment compétents et sérieux... Et c'est ce qui nuit le plus à toute la "médecine douce"...

Voir également les messages et témoignages concernant le Reïki sur le   Forum




Les limites et les dérives du Reiki dans nos pays...
Le REIKI est accessible à tous, mais les résultats obtenus montrent que la "qualité", le niveau de conscience acquis par le transmetteur sont extrêmement importants, surtout en ce qui concerne les initiation.

Beaucoup trop de gens s'illusionnent eux-mêmes (et trompent les autres) en imaginant que le simple fait "d'acheter" une initiation et de participer de temps à autre à un "échange de Reiki" les dispense de tout travail de développement personnel et leur permet de faire "n'importe quoi" sur le plan de la santé, et en particulier de l'alimentation.

J'ai beaucoup trop vu, au cours de séances "d'échange de Reiki", des dames ayant déjà un excès de poids de plus de 20 kilos se "gaver" de sucreries entre deux séances, en totale inconscience et sans aucune "prise en charge personnelle"...   Le Reiki est là qui va tout arranger ...

Beaucoup trop de personnes également, n'ayant strictement AUCUNE connaissance dans les domaines de la santé, de l'anatomie, de l'énergétique, et du corps humain en général, s'autoproclament "thérapeute, praticien de Reiki" et "commercialisent" des soins Reiki tout de suite après leur "initiation" au troisième et parfois même dès le deuxième degré de Reiki, initiations (sans véritable formation) qui sont faites en l'espace d'un week-end, et qui souvent se succèdent en quelques semaines...

De la même manière, ces mêmes personnes ayant "acheté" les initiations à la "Maîtrise", vont très rapidement commercialiser le Reiki en organisant des "séminaires d'initiation" dans un but uniquement lucratif, en "revendant" des initiations à des prix totalement hors relation avec la qualité de l'enseignement, et surtout du suivi qu'ils sont capables de faire... (il faut bien "amortir" le prix des initiations achetées ... !!!)



      C'est, et je le regrette, la dérive actuelle du Reiki moderne.



_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Reiki

Message par Jipaou le Jeu 25 Fév - 13:55

Bonjour
permettez moi de vous dire que je suis touché par vos paroles sur le reiki. c'est tellement vrais.
Pour moi le reiki est d'abord école d'humilité .la vie a fait que je rencontre un maitre reiki sans préméditation,j'ai reçu de lui une ouverture sur moi-même incomparable .Ce maitre m'a offert de bon coeur le premier degrés sans rien me demander a part un petit cadeau qui me tenait a coeur ( ce fût un livre )
Ouverture sur l'humilité d'abord parce que je sens bien qu'une vie entière ne suffirait a peine pour ouvrir mon coeur.il me faut travailler sur " une paresse spirituelle" un manque de foi\volonté.
Le maitre m'a conseiller de" m'ancrer "
Le premier degré m'a bouleverser pendant de longs mois...j'ai suivi les 21 jours avec émotion et curiosité respectueuse.auto soins ... Mais voilà ma paresse chronique face a la spiritualité m'est revenue et peu a peu j'ai laisser le reiki..Mais je sens en moi une petite lueur qui ne me quitte plus..
ça me désole vraiment de voir ce que font certaines personnes vénales avec cette merveilleuse énergie.
Intérieurement je ne me sens pas prêt pour le second degrés .et j'estime qu'un don de guérison doit être offert , et non demander des sommes catastrophiques.
merci a vous .




Jipaou

Messages : 12
Date d'inscription : 25/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Reiki

Message par Archange le Jeu 25 Fév - 19:59

Intéressant ! Je te rejoins sur le fait que le reiki soit une école d'humilité, car on ne peut être conducteur d'une énergie pure et curative en étant trop cristallisé dans son ego, et cette vertu est la base de tout travail spirituel.

Tu sembles avoir un vrai potentiel pour t'ouvrir à une profonde transformation, t'ouvrir au monde des énergies, c'est dommage de succomber à cette sorte de paresse spirituelle, pour moi c'est plus difficile, mais je pense avancer lentement et sûrement. Si j'avais eu des facilités en ces domaines, je me serais sans doute trop précipité, ce qui n'est pas non plus la meilleure façon d'avancer.

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Reiki

Message par Jipaou le Ven 26 Fév - 10:20

Votre réponse a quelque chose d'encourageant..Une petite phrase au sujet de la précipitation.." Seule la pluie se précipite."
Ce qui m'intrigue c'est la racine , l'origine de cette paresse , oserais-je dire désenchantement ? puisque ce mot me vient là soudainement a l'esprit ...c'est du direct .j'aimerais beaucoup aborder ce sujet du désenchantement spirituel , c'est étrange tout de même car ça me fait songer a une chute...ou à la perte d'un fruit spirituel ( passé ?)
j'aimerai m'exprimer a ce sujet , mais comme il ne s'agit que d'impressions ..... en voici une qui m'a traumatiser dans mes jeunes années.. j'avais une angoisse ... d'être moine ! c'était profond et ça m'angoissait vraiment...j'ai parler de cela avec un lama tibétain il y a trois - quatre ans , il m'a répondu au sujet du moine : c'est difficile d'honorer les voeux ... peut-être as tu rompu les tiens .
je n'ai jamais été opposé aux idées de la réincarnation... mais alors là ?
Merci de votre encouragement..



Jipaou

Messages : 12
Date d'inscription : 25/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Reiki

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum